Catholiques et protestants à Valence pendant la première guerre de religion (1560-1563)
Article mis en ligne le 14 novembre 2017
dernière modification le 17 novembre 2017

par sandy , AD 26
logo imprimer
Licence : CC by-nc-nd
Conférence par Nicolas Danjaume, professeur d’histoire et géographie
Mercredi 22 novembre 2017 à 18 h 30.
à l’Hôtel du Département, salle Maurice Pic,
26 avenue du Président Herriot
à Valence

Ville marchande et universitaire, Valence a vu très tôt se développer une communauté protestante. Dès 1560, de graves troubles religieux secouent la ville et atteignent leur paroxysme en avril avec la prise du couvent des cordeliers, qui se termine dans le sang. Malgré les tentatives conciliatrices de l’évêque Jean de Monluc, les réformés valentinois vivent sous le joug des autorités municipales et de La Motte-Gondrin qui a fait de Valence son quartier général... jusqu’aux sanglantes journées des 25, 26 et 27 avril 1562. Devenus minoritaires dans une ville engagée aux côtés des troupes protestantes, les catholiques parviennent cependant à entretenir de bons termes avec leurs voisins protestants.
Au cœur même de la tourmente de la première guerre de religion, catholiques et protestants valentinois sont restés soudés pour soutenir l’effort de guerre imposé à leur cité.
Quels sont donc les mécanismes qui permirent cette coexistence ?

Télécharger la plaquette des 3 conférences :

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • prog_3t_2007-2.pdf
  • 2.4 Mo / PDF
Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceAdministration puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © Cercle Généalogique de la Drôme Provençale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : Infomaniak.ch